stress artiste

Comment avoir confiance en soi quand on est artiste ?

Il vous arrive fréquemment de perdre toute confiance en vos capacités, en votre légitimité artistique et en l’essence même de votre talent qui vous a poussé sur la chemin de cette carrière artistique que vous avez tant désirée? Vous ne parvenez pas à maîtriser cette confiance en vous qui vous joue inlassablement des tours ?Il est pourtant normal, et tout à fait humain, de se sentir fragiliser lorsque l’on exerce une profession qui vous impose autant de vous exposer aux yeux du monde et de vous soumettre aux feux impitoyables de la critique. Alors comment faire pour acquérir une confiance en soi suffisamment solide pour éloigner définitivement de ces pensées négatives qui vous tourmentent ? A travers cet article, nous vous proposons divers moyens puissants qui vous expliquent comment avoir confiance en soi quand on est artiste.

Vaincre le syndrome de l’imposteur.

Un certain nombre d’artistes souffrent du syndrome de l’imposteur. Ils ont des difficultés à commercialiser et à vendre leurs œuvres d’art et se sentent inadaptés à leur milieu. Il est nécessaire de vous rappeler, en tant qu’artiste, que personne ne connaît mieux vos œuvres d’art aussi bien que vous. La clé est de comprendre que vous êtes le propre expert de votre art, et qu’à ce titre, vous êtes absolument « unique ». C’est une notion aussi simple que fondamentale, mais beaucoup d’artistes ont du mal à assimiler cela. Ils vivent en permanence avec la peur de faire une erreur. Mais, comment pouvez-vous faire une erreur alors que vous êtes le seul maître du sujet ? C’est absolument impossible. Osez donc être la seule personne experte de votre art. En réalité, peu importe ce que vous pouvez dire ou faire, les personnes qui s’intéressent à votre art vous accorderont toujours la plus grande crédibilité. Vous n’avez donc aucune raison d’avoir peur tant que vous pouvez exprimer vos idées avec cœur et authenticité.

Confrontez-vous à la vraie réalité !

Il est facile de laisser des pensées négatives envahir votre cerveau : personne n’achètera vos œuvres, personne ne s’y intéresse, vous n’avez pas assez de talent, vous n’avez pas assez d’expérience, etc. Identifiez distinctement ces pensées et demandez-vous si elles sont vraiment valables. Cherchez des preuves tangibles pour les étayer.

Si vous n’avez pas de preuves, c’est qu’elles ne sont pas exactes. Vous débutez votre carrière et seulement quelques personnes ont assisté à votre vernissage. Il y a donc bien des personnes qui s’intéressent à vous et à votre art. Le vrai problème est peut-être un manque de visibilité ? Alors, ignorez les pensées négatives qui envahissent votre esprit. Ramenez-vous activement à la réalité et à la pensée rationnelle. Faites disparaître les pensées négatives de votre esprit et pensez de manière logique.

Mettez-vous au défi !

La confiance en soi vient quand on se prouve qu’on peut le faire. La compétence est la première pierre angulaire de la confiance en soi. Lorsque vous savez que vous pouvez accomplir une tâche, vous êtes sur la voie d’une plus grande confiance en vous. Dépassez la peur de l’échec et de l’embarras en sortant de votre zone de confort. Cela peut être effrayant, mais mettez-vous dans des situations où vous devez vous stimuler, apprendre, et vous battre. Plus vous vous mettez au défi, plus vos craintes diminueront. Qu’il s’agisse de vendre des œuvres d’art, de démarcher une maison de disques ou de monter sur scène devant votre premier public, mettez-vous dans cette situation inconfortable et sortez de votre zone de confort.

Arrêtez définitivement de vous comparer aux autres !

Comme vous le savez, chaque personne est unique. Alors, à quoi bon vous comparez aux autres ! C’est comme comparer une fraise et une framboise. Ces fruits, aussi délicieux soient-ils, sont uniques par leur forme, leur couleur et leur goût, et vous conviendrez qu’il n’y a aucun sens à les comparer. L’estime de soi est conditionnée par la réussite. Il y a tellement de concurrence dans notre société, et cette approche n’est ni saine, ni réaliste. Il n’est, en effet, pas réaliste de se comparer à d’autres personnes qui ont des styles de vie différents, des opportunités et des talents uniques.

Il est plus logique et rationnel de comparer d’où vous venez et où vous vous trouvez maintenant. Comparer votre propre croissance mène à la croissance. Se comparer aux autres mène au doute et à un manque de confiance. Alors, fixez-vous des objectifs – par exemple un objectif à six mois ou à un an. Demandez-vous ce que vous voulez accomplir. N’oubliez pas que vous avez votre propre énergie, vos propres opportunités et vos propres expériences. Acceptez-le. Concentrez-vous sur votre propre croissance et sur votre moi intérieur – et non sur la concurrence. Efforcez-vous d’être heureux tout au long de votre vie d’artiste et célébrez cela autant que possible.