https://www.jazz-comedie-club.fr/wp-content/uploads/2021/02/photo-de-mariage-courant-artistique-.jpg

Les courants artistiques de la photographie de mariage

Aujourd’hui les futurs mariés deviennent de plus en plus exigeants avec le choix des prestataires, que cela concerne le traiteur, le lieu, la décoration florale, les tenues ou les cartons d’invitation, les futurs mariés cherchent à créer un mariage qui leur ressemble, qui corresponde à leur style de vie. Une limite tout de même, le budget.

Tout cet ensemble soigneusement choisi forment l’identité visuelle de l’univers de leur mariage.

Une fois le design de leur mariage effectué, il reste un partenaire clé : le photographe de mariage qui aura pour mission de saisir dans l’instant cet événement préparé depuis plusieurs mois et bien souvent depuis deux ans.

L’importance du photographe de mariage

Le budget moyen en France pour un mariage a augmenté en quelques années, il y a 10 ans, il était en moyenne de 11 000 euros, et selon les derniers chiffres connus (source :  étude de marché de mariage.net) pour l’année 2019, il était de 18 000 euros.

La classe moyenne dépensera entre 30 et 40 000 euros, et il existe des mariages dont le budget dépasse les 100 000 euros et même quelques rares mariages à plus du million d’euros de budget.

Le coût d’un photographe de mariage représente environ 10% des dépenses globales pour un mariage.

Quand l’heure est venu de choisir un photographe de mariage, les futurs mariés qui ont réellement passé du temps à préparer minutieusement leur mariage, quitte à engager les services d’un wedding planer pour les assister, souhaitent ne pas se tromper sur le professionnel de la photographie de mariage qu’ils choisiront.

En effet, ce dernier aura la lourde responsabilité de retranscrire photographiquement l’univers de leur mariage, en allant des photos de couple,  jusqu’aux plus petits détails, comme par exemple les petits objets de famille. Cela demande une véritable expertise et de vraies compétences.

Si les futurs mariés apprécient l’art et sont susceptibles à l’image en général, ces derniers ne voudront généralement pas se tromper sur le choix de leur photographe de mariage. Car les images sont les seuls éléments de la mémoire de leur mariage. Certains couples de futurs mariés devront donc choisir parmi les différents courants artistiques de la photographie de mariage. Car le style de photos est comme un habit que revêtira leur mariage.

Voici les principaux courants artistiques pour s’y retrouver :

 La photographie de mariage Fine Art

Ce courant artistique a émergé au début des années 2000 aux Etats-Unis, dont José Villa en est le chef de file, à une époque où les photographies de mariage en argentique se superposaient encore aux photographies de mariage en numérique. Petit à petit, les appareils photos numériques gagneront du terrain pour réaliser les photos de mariage. José Villa est considéré comme le père fondateur des photos de mariage Fine Art. L’approche du Fine Art est de rechercher les poses les plus élégantes et intemporelles, dont l’inspiration vient des tirages photos en argentique dont le rendu correspond aux années 70 et 80. Lorsqu’on compare une photo prise au début des années 80 et ceux de nos jours, les poses, le cadrage restent intemporels, mais néanmoins avec une belle touche de modernité de par le contenu et la composition des photos.

De nos jours, principalement pratiqué avec des boîtiers numériques, les photographes de mariage Fine Art cherchent à reproduire un aspect, un rendu couleur et de grains proche de ce que pouvaient fournir les films argentiques des entreprises FUJIFILM ou KODAK.

Le photographe de mariage Fine Art joue beaucoup avec les contre jours et les grandes ouvertures pour aller chercher de la douceur et de la luminosité car cela met en valeur les teints de peau. Les contrastes sont quasi-inexistants.

Cela rappelle une certaine forme de nostalgie, la photographie de mariage Fine Art est donc très appréciée des couples de futurs mariés sensibles à l’art en général.

En France, selon une estimation d’un photographe professionnel de mariage Fine Art, Vincent Kem, cela représenterait environ 3% des photographes de mariage en France, et concernerait plutôt l’industrie du mariage haut de gamme. La maîtrise de ce courant Fine Art dépasse les simples compétences techniques, car le photographe de mariage doit avoir une vraie culture de l’image, la plupart des photographes de ce mouvement ont suivi de nombreuses formations et workshop pour en comprendre les codes, et maîtrisent généralement la photographie en argentique, de la prise de vue au développement du film.

Inspiration Mariage Les Bonnes Joies

La photographie de mariage Fearless

La traduction française de ce mot anglais est “sans peur”. Tout est dit, le style Fearless cherche à saisir les instants les plus fous d’un mariage, à rompre les conventions, il ne recherche pas forcément la beauté des images, mais se veut décalé. C’est un courant artistique difficile dans la mesure où réussir à produire des images empreintes de folie dépendent surtout des mariés, de leurs invités, du nombre de personnes conviées au mariage et surtout de l’ambiance, car tout le monde n’a pas forcément envie de finir dans la piscine avec costume et robe de soirée.

Plus il y a de monde, plus la probabilité de réaliser des images Fearless augmente. La personnalité du photographe est aussi très importante car en plus d’être photographe il est parfois aussi un peu animateur pour réussir à mettre les invités en condition de pouvoir se lâcher.

Ce courant est en vogue depuis la fin des années 2000, et de nombreux concours internationaux cherchent à récompenser les meilleures images au style Fearless. Le noir est blanc est assez prédominant dans ce style, peut être parce que les concours internationnaux ont déjà souvent primés les photographie de mariage Fearless en noir et blanc et que cela a suscité une très grande influence dans ce courant artistique photographique.

La photographie de mariage Moody

Le courant artistique Moody est un vrai parti pris pour aller rechercher une ambiance de fin de journée, au coucher du soleil, avec des couleurs aux tons chocolatés et aux forts contrastes qui donneront une ambiance de mariage organisé à la fin de l’automne.

Le photographe de mariage Moody ira aussi chercher les détails qui composent l’univers d’un mariage qui nous rappelle l’ambiance d’un château d’Ecosse où le soleil ne brille pas forcément de milles feux et le ciel plutôt couvert.

Quand on regarde les photos, nous aurons l’impression que le mariage s’est déroulé sur une autre planète à des temps anciens. Ce style a plutôt la côté auprès des mariés qui ont l’une des affinités suivantes :  « hipster », “écolo”, “bohème chic”, “tatoués”, “vegans”, etc.

Les 91% restant de photographie de mariage

La photographie Fine Art, Fearless et Moody représentent à eux seuls 9% de ce qui se fait dans la photographie de mariage. Les autres 91% sont difficilements classables et on ne peut pas dire qu’il s’agit d’autres courants artistiques de la photo de mariage, car ils ne présentent pas de critères déterminants pour affirmer qu’il s’agit d’un courant, à savoir : la codification du courant, la constance dans la pratique et un rendu constant, l’existence d’une vraie communauté composée de nombreux membres.

Il s’agit donc d’un melting pot de styles de photographies de mariage. Si certains d’entres eux (photographes) arrivent à donner de la constance dans leur production, la plupart produit des photos de mariage assez dépareillées, sur plusieurs centaines de photos produites pour le même mariage, on retrouve des photos qui ne se suivent pas forcément en style, qui d’une photo à une autre peuvent totalement être à l’opposée, aussi bien dans les couleurs, les contrastes et les cadrages.

Dans ces conditions, il est difficile pour des futurs mariés, sensibles à l’image et ayant du budget de recourir à un photographe de mariage dont ils ne peuvent pas savoir à l’avance quels types de photos ils obtiendront après coup, surtout s’ils ont fait un vrai effort financier pour organiser leur mariage.

Cependant, l’avantage c’est que vous réussirez à trouver un photographe à bas prix si vous avez un petit budget pour votre mariage, et parfois des photographes de qualité qui s’ignorent.

Et vous, si vous deviez vous marier, quel courant artistique de photos de mariage vous correspond le mieux ?

photographe de mariage
Vincent Kem