https://www.jazz-comedie-club.fr/wp-content/uploads/2021/02/debuter-dans-la-peinture-a-lhuile.jpg

Comment débuter dans la peinture à l’huile

La peinture à l’huile est une manière passionnante de créer de l’art. Cependant, de nombreuses personnes peuvent être intimidées par le médium de la peinture à l’huile, alors qu’en fait, il offre le moyen idéal d’apprendre, ce qui, bien sûr, inclut de faire des erreurs. En fait, on ne peut jamais vraiment gâcher une peinture à l’huile, car elle peut toujours être corrigée et repeinte.

L’essentiel avec l’huile est de s’amuser avec elle et de profiter de sa texture riche, généreuse et brillante.

Quand je peins, j’essaie toujours de voir le tableau dans son ensemble, en travaillant sur toute la toile. Je veux que le tableau soit beau à chaque étape, au lieu de ne penser qu’au résultat final. Vous pouvez voir le processus comme une sculpture plutôt qu’un dessin, en utilisant la peinture pour ajouter du mouvement, de la texture et de la profondeur.

Ici, je vais vous présenter quelques équipements et techniques de base que vous pouvez vous attendre à utiliser avec des huiles.

Choisir des pinceaux et des planches pour débuter dans la peinture à l’huile

Déterminez les pinceaux qui vous conviennent le mieux
Il existe de nombreux pinceaux, alors si vous le pouvez, essayez-les pour découvrir ce qui vous convient en termes de poils, de forme et de longueur de manche.

Je préfère utiliser des pinceaux avec des manches plus courts car mes peintures sont petites (utilisez des manches longs pour les travaux plus importants car vous aurez besoin d’un peu de distance). Je garde une petite sélection de tailles différentes (deux de chaque – une pour les couleurs claires et une pour les couleurs foncées).

Si vous êtes novice en matière d’huile, un conseil : utilisez un pinceau plus grand avec une petite toile. Cela vous évitera de vous embourber dans les détails et vous permettra de vous concentrer sur les formes principales.

Pour ce qui est des surfaces, je préfère les planches aux toiles, car elles sont faciles à transporter, à expédier et à stocker.

Trouver les bonnes peintures à l’huile

Il n’est pas nécessaire d’avoir une palette énorme pour créer une œuvre de qualité Les peintures à l’huile de qualité étudiante, moins chères, sont parfaites pour commencer et sont idéales pour les arrière-plans. Mais pour de meilleurs résultats, je préfère utiliser des gammes « artiste », surtout si je veux des bleus, des verts et des rouges éclatants. Ces peintures de qualité supérieure ont une meilleure concentration et une meilleure qualité de pigments.

Une palette limitée rend la vie plus facile. Si vous avez des restes de peinture, utilisez-les pour teinter vos toiles vierges.

Peinture en couches ou « alla prima »

Travailler « alla prima » vous permet de travailler de manière plus spontanée. En gros, la peinture à l’huile peut être abordée de deux manières : la première est la manière traditionnelle, qui consiste à construire la profondeur par couches. Ici, on peut éviter les fissures en ayant des couches plus fines et à séchage rapide sous des couches plus grasses (avec plus d’huile), plus épaisses et à séchage lent.

L’autre méthode et celle que je préfère – consiste à travailler en une seule application, mouillé sur mouillé ou « alla prima ». J’ai tendance à travailler en une seule séance, généralement en plein air, et je cherche à appliquer la peinture de manière fraîche et spontanée. Je bloque les formes principales avec de la peinture plus fine et je termine avec des coups de pinceau plus épais.

Peindre avec la technique du pinceau sec

La technique du pinceau sec est idéale pour ajouter de la texture. L’une de mes techniques de peinture à l’huile préférées est le « brossage à sec ». Ici, vous chargez votre pinceau de peinture pure, et vous laissez doucement une trace sur une zone assez sèche du tableau. Le résultat est un trait crayeux et poudreux qui épouse la texture de ce qui se trouve en dessous, et que l’on peut voir à certains endroits.

Cette technique peut être utilisée « alla prima » sur les zones qui ont séché. Je l’utilise souvent pour représenter des reflets étincelants dans l’eau, ou pour suggérer de la fumée ou de la brume. Vous pouvez également l’utiliser pour ajouter des détails finaux subtils, comme des ponts ou des fleurs.

Peindre des empâtements

Les empâtements épais ajoutent de la profondeur et de l’énergie à un tableau. La technique de l’empâtement consiste à appliquer une couche de peinture épaisse sur la surface. Les marques épaisses, brillantes et luisantes sont une caractéristique attrayante, et l’épaisseur et le temps de séchage lent des huiles en font le support idéal pour cette technique. Chargez le pinceau de peinture pour donner de la texture et du mouvement au tableau.

Les coups de pinceau apportent de l’énergie au tableau, mais lui donnent aussi une dimension supplémentaire, car les marques se détachent de la surface et influent sur la façon dont la lumière est réfléchie sur la toile.

Je garde généralement mes marques d’empâtement pour la dernière étape de la peinture, en les utilisant pour les zones de lumière et les points focaux.